Tag: 2017

Phylemon et marinières

Je laisse un peu de côté mes trouvailles locales expérimentales et autres artistes qui crient trop fort dans leurs micros au doux rythme des doubles pétales pour parler d’un groupe au jolie minois et sûrement sponsorisé par Jean-Paul Gautier ou Armor-lux : Phylemon.… > Lire la suite

Tôle Froide, ce n’est pas une sombre histoire de bagnole

Voici venu un nouveau trio lyonnais, Tôle Froide. Il se compose de Leslie aux claviers, Morgane à la basse et de Pauline à la batterie… Tiens, Pauline, ça vous dit quelque chose ?… > Lire la suite

« Modern Life vol. 1 » : We All Live in a Yellow Satellite

Rémi Richarme, compositeur en chef du désormais supergroupe Satellite Jockey (ses membres font également partie de tant d’autres formations qu’ils pourraient presque monter un festival à eux tout seuls, notamment KCIDY, Fun Fun Funeral, Train Fantôme, Tôle Froide, Sierra Manhattan, etc.), l’a récemment confessé : ce ne sont pas tant les Beatles qui l’obsèdent, mais plutôt les centaines de simili-Beatles qui ont pullulé et pullulent encore aujourd’hui.… > Lire la suite

Du punk, du punk, du punk

Du punk du punk et du punk.

Notre trio sévit une nouvelle fois avec Tight et cette fois, on peut le dire c’est un LP : dix titres en francais et en anglais.… > Lire la suite

Erzatz : mélancolie printanière, lumineuses fêlures

R;zatz n’est plus, vive Erzatz et son minimalisme affirmé. Après presque dix ans d’activité, le duo franco-japonais (Céline Frezza, productrice et ingénieure du son ; Takeshi Yoshimura, guitariste et compositeur) nous revient avec un troisième album sculpté dans une électronique délicate et un folk dépouillé.… > Lire la suite

Electrophazz : « Electric City »

Electrophazz existe depuis 10 ans.
Electrophazz, c’est 8 musiciens.
Electrophazz c’est du groove, du hip hop, de l’électro, du jazz, de la soul et même de la chanson française.… > Lire la suite

En attendant Martin Luminet

Janvier 2017. Je tombe sur un clip – je ne sais plus comment, va savoir, tu sais ce que c’est, sur Internet on se trimballe de site en site, d’annonce de concerts en clips foireux de mauvais musiciens, bref, je divague, je circule et fais des sauts de souris et voilà que je tombe sur ça – tiens, Luminet, drôle de nom, Chanson, Lyonnais, allez hop je vais voir!… > Lire la suite