ALLIGATORRRRR !

Attention, la hype s’empare d’Amply ! Une hype certes toute relative car ALLIGATOR n’est encore, pour quelques mois tout au plus, qu’un groupe de première partie dont les performances live sont expédiées en moins d’une demi-heure. Mais quelle demi-heure ! Le duo composé d’Elizabeth Hargrett à la basse et de Lisa Duroux (oui, celle-là même qui brille déjà au sein de Réveille) à la batterie a clairement toutes les cartes en main pour exploser bien au-delà de la scène undergrrrnd lyonnaise.

« Une basse et une batterie… C’est pas un peu juste pour faire de la pop ? », me direz-vous, sceptiques que vous êtes. Mais non, patates. Regardez-les s’affairer : la pop, Elizabeth et Lisa l’arrachent par la racine, vont la chercher avec les dents ! Preuve en est cette cassette 5 titres qui se situe quelque part entre « Nevermind » de Nirvana et « The Power Out » d’Electrelane : 14 minutes et 36 secondes de vrai pop/rock, celui qui ne devrait pas, qui n’aurait jamais dû être un gros mot.

18 septembre 2012
3 commentaires